Le journal d'idées et d'engagement des étudiants parisiens

Editorial

De l’image et du bruit

EN politique, les concepts sont malades de la peste. Un symptôme, la révolution. Depuis ce fameux livre, chacun a bien compris que la notion est dévoyée. Mais comment fonctionne ce dévoiement ? Revenons en 1996, le 24 février. Au forum de Davos, une bande d’oligarques et de hauts fonctionnaires russes en guerre marquent une trêve pour...

Que faire ?

Depuis la chute des idoles et des fétiches, l’homme cherche sa voie dans un monde dont il se retrouve, bon gré mal gré, gardien et maître. Si plus personne ne donne la loi, il nous appartient de la faire. À première vue, le programme est réjouissant : nous voilà enfin libérés de ces dieux qui...

Modes de vie

Ils sont partout. À toutes les échelles. Qu’on s’en inspire, qu’on les copie, ou qu’au contraire, on les rejette, on en est toujours flanqué. Parce qu’ils sont consubstantiels à nos prismes d’analyse et à nos prises de décision, on finit par croire leur omniprésence naturelle. Pourtant, les figures de culte, les agencements politiques, le plan...
De pire Empire

De pire Empire

Les empires n’échappent pas aux cycles de révolution : ils naissent, s’étendent, brillent, puis déclinent et périssent. Que reste-t-il après leur chute ? Des récits mythiques à relater dans les ruines, des résidus impérialistes à éradiquer, des empires vides à déconstruire. L’homme moderne se veut chasseur d’empires : pour lui, empire est synonyme de domination et d’asservissement. L’homme...

Un temps désaffecté

La maladie du contemporain, c’est qu’il ne saurait dire qui il est. Il ne connaît pas ses rites, ni ses cultes, il ignore ses héritages, ses déterminismes et ses fins. Vierge à la naissance, il reste vierge à la mort, sans famille, sans patrie, sans coutume, sans particularités, sans terre, sans absolu. L’homme-sans habite le...

Bout de carton rouge

Le constat est là. Rien ne s’accorde. Tout s’éparpille. Mois après mois, la sphère politique française se morcelle, toujours de plus belle, tandis que son peuple s’inquiète, s’agresse, s’oppresse. De quoi être optimiste. Habitués à tout rationaliser et prévoir, nous tombons des nues lorsqu’un événement inattendu s’actualise, qu’une décision voulue progressiste rencontre un frein libéralo-socialiste,...
Bête comme une gazelle !

Bête comme une gazelle !

 À contre-courant de l’inertie et des catégories inflexibles, La Gazelle est un mouvement de confluence entre ceux qui veulent engager leur pensée. Par un oui et un oui répétés, un oui aux espaces de construction, un oui pour se souvenir que la société ne se bâtit pas dans la solitude, La Gazelle donne un socle...

Le siècle des coulisses

Le rideau se lève au moment même où le public prend place. Sur scène, des manœuvres préparent encore les décors. Où sont partis les acteurs ? Ils arrivent ! Ils ne sont pourtant pas en costume. Les spectateurs se seraient trompés d’heure ? Peut-être. D’autres individus rentrent par les portes du fond. Mais au lieu de s’asseoir, ils...

Par-delà Guerre et Paix

D’abord, regardons le monde au télescope. Aux fondements de la société, la guerre est partout. Sans d’autre fin qu’elle-même. Les hommes fusionnent dans la guerre, trouvant en elle le moyen d’exprimer leur violence. Descendons maintenant dans les rues de Paris. La paix y règne, l’ordre semble parfait, l’histoire s’est accomplie. Rien ne déborde, rien ne...

Le sexe privé de public

Dans notre convention tacite des compartiments, nous attribuons tout ce qui touche au sexe au domaine privé, à l’intime, au personnel. Lorsqu’il jaillit dans le domaine public, le commun, nous le nommons d’emblée identité, mœurs, ou perversion. Afin de conserver sa teinte exceptionnelle, susceptible d’être violée par autrui, mais avant tout parce qu’il dicte et...

Un chapelet de pensées sur les attentats

Montrer que la plume est plus forte que l’épée. Vérité dérisoire face aux évènements, mais nécessaire, car avant d’ agir, il faut penser. Loin des réactions hâtives et des appels à la radicalisation, rappelons comment se nourrit l’extrémisme : d’une escalade de la terreur. Bien agir, c’est agir dans le long terme, c’est préférer édifier plutôt...

Conservation

La pomme tombe et se fend dans sa chute, la moisissure la croque, elle fond dans l’humus. La nature intransigeante offre, absorbe, transforme, et ne conserve rien. Lorsque germe la nouveauté, lorsque le fruit prend forme, il n’est pas encore question de conserver. Au bout de la maturation, à l’ amorce de la pourriture, il y a...